Les radioamateurs de F5KIA au musée de la Résistance de Lorris

A l’occasion des « Journées du Patrimoine » organisées partout en France dans différents lieux culturels, le musée départemental de la Résistance et de la Déportation de Lorris avait choisi comme thème les radios clandestins du Gâtinais dans la seconde guerre mondiale.

Valise MK II

Une conférence sur les « pianistes », ces radios formés à Londres et parachutés sur le sol français pour communiquer avec l’Angleterre, souvent au péril de leur vie, était donnée le samedi après-midi par Liliane Brulez.

Au manipulateur !

Parallèlement un barnum était dressé dans la cour du musée et accueillait les radioamateurs de Montargis pour une présentation de matériel, une initiation au morse (c’est ainsi que transmettaient ces pianistes) et pour répondre à toutes les questions techniques que posaient les visiteurs.

Les radioamateurs de Montargis

Pendant près de quatre heures de très nombreuses personnes ont défilé devant notre stand et 24 d’entre elles ont participé à un petit exercice d’initiation au morse. Il s’agissait de coder son prénom avec l’alphabet morse et le transmettre à l’aide d’un manipulateur. Toutes sont reparties avec un diplôme bien mérité, car l’exercice n’était pas si facile.

Pas si facile l’apprentissage du morse
Un candidat heureux !

Ce fut également pour le radio-club F5KIA, que préside F4HKP (Philippe) , l’occasion de faire connaître ses multiples activités. Ce club se réuni tous les dimanches de 9h30 à midi et les mercredis de 14 à 17 heures et regroupe des écouteurs, des radios licenciés, donc pouvant émettre, mais dispense également plusieurs cours, anglais, télégraphie, technique, mais surtout il prépare les candidats à l’obtention de la licence radioamateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.